Kaledoïk - Cours de formation musicale et d’instrument
Accueil du site > Cours > Piano > Irina Kojine

Irina Kojine

lundi 13 novembre 2006, par Irina Kojine

J’ai eu le privilège durant mes études musicales en Russie, au CNSM d’Ekaterinbourg, de recevoir l’enseignement et les conseils de maîtres éminents tels que Zethel, Sigalevitch, Mayer, Sokolova, Takhtaeva. Dès mon arrivée en France j’ai approfondi mes connaissances et je me suis imprégné de la culture et du style français auprès de musiciens réputés comme Jacques Casterède.

J’ai enseigné pendant huit ans au CNR d’Ekaterinbourg, y exerçant aussi comme accompagnatrice. Ensuite j’ai été « chef de chant » comme on dit là bas, au théâtre Moussorgski de Saint-Pétersbourg.

En arrivant en France, j’ai pu faire de nombreux concerts grâce à l’amitié franco-russe, représentée par l’« Académie d’art franco-russe », le « Centre Culturel de Russie », le « Conservatoire Rachmaninov., le « Moulin de Senlis », pour ne citer qu’eux.

A la longue, j’ai davantage pu pénétrer le milieu artistique français. J’ai été chef de choeur à la section « musique française » du « Centre de Musique Baroque de Versailles », j’ai accompagné de nombreuses chorales, à Anthony, à Massy, à Montgeron...

Du coté de l’enseignement, j’ai eu la charge de classes de piano dans divers conservatoires municipaux, en tant que « non-titulaire » malgré mon absence de diplômes français. Aussi plusieurs associations m’ont employé pour des cours et pour des stages, pour le piano, pour le chant ou pour l’accompagnement.J’ai pu au cours de ces dernières années constater avec bonheur, auprès des élèves, artistes, solistes chanteurs, instrumentistes, choristes, de niveaux et d’ âges différents dont j’avais la charge, que l’association de ces pédagogies issues de cette double culture, russe et française, engendrait d’excellents résultats et était source d’ un grand enrichissement.

Aujourd’hui, je suis heureuse de participer à la dynamique du corp professoral de l’association Kalédoïk. Je suis prête à accueillir les élèves désireux de visiter les sommets de la technique et de la musicalité russes, en alliance avec la sensibilté française. Je m’intéresse aussi aux débutants et aux très jeunes élèves, car j’ai pris conscience étant née dans une famille musicienne, de l’importance d’un apprentissage précoce, ludique et sécurisant de la musique, et tel un jardinier, je souhaite transmettre les valeurs et le plaisir de l’art musical à tous les stades de la croissance du musicien.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0